Il semblerait que l’ouïe influe sur le goût. Certaines musiques accentueraient même notre perception du salé, du sucré, de l’amer. C’est ce qu’affirme un professeur d’Oxford.

Plan culinaire, un podcast qui épluche nos habitudes alimentaires chaque premier vendredi du mois, nous en apprend de belles. Notamment que l’ouïe influencerait considérablement notre perception du goût. A l’appui de cette révélation, une étude menée par Charles Spence, professeur en psychologie expérimentale à Oxford. Avec son équipe, il a soumis 34 testeurs à des sonorités différentes (musique, conservation, brouhaha), et identifié des musiques qui rendent les aliments plus sucrés, plus salés, plus amers, plus crémeux ou plus épicés.  Autres conclusions : une musique au tempo rapide nous fait boire ou manger plus vite, un environnement sonore trop bruyant diminue notre goût des aliments. On en reste bouche bée.

 

©Djangocollectif