Mieux vaut privilégier les emballages basiques et éco-friendly quand on veut plaire au patron d’Amazon. Il instaure un système de bonus-malus sur sa marketplace.

En principe, un packaging réussi se doit d’être original, désirable, personnalisé voire connecté. Mais pas pour Jeff Bezos, le PDG d’Amazon. « Laissez tomber la déco, faite basique et écologique ! » prône-t-il en substance depuis déjà dix ans. Mais, là, le boss change de ton. Dans un courrier remontant à septembre, il incite des milliers de marques américaines à adhérer à son programme Frustration-Free Packaging (FFP). Il leur explique pourquoi et comment passer à des emballages minimalistes, en maniant la carotte et bâton. Il est comme ça Jeff : les marques qui obtempèrent recevront un bonus. Celles qui font la sourde oreille écoperont d’un malus. Toutes ont jusqu’au 1er août 2019 pour se décider et obtenir la certification Amazon. Qu’est-ce qui lui prend au géant du commerce en ligne ? Il veut résolument réduire l’impact environnemental des emballages et, au passage, alléger ses coûts de stockage et de livraison. Bin oui, l’écologie n’est pas l’ennemie de l’économie. C’est d’ailleurs tout le propos du nouvel essai de Idriss Aberkane (l’auteur du best seller Libérez votre cerveau !), intitulé L’âge de la connaissance, traité d’écologie positive.  

 

©Djangocollectif