Au Japon, Nestlé propose des régimes hyper personnalisés concoctés à base d’intelligence artificielle et de tests ADN. Le tout servi par messagerie instantanée.

Pour équilibrer leur alimentation, quelque 100 000 Japonais s’en remettent au programme Nestle Wellness Ambassador. Ils envoient des photos du contenu de leurs bentos via l’appli de messagerie Line et reçoivent en retour des recommandations personnalisées, et même très personnelles puisqu’elles reposent sur les résultats des test ADN et sanguins que l’intéressé aura effectués dans deux labos partenaires. Pour plus de commodité, Nestlé se charge de lui fournir le kit d’analyses approprié. Le programme, qui peut coûter jusqu’à 600 dollars (527 euros) par an, inclut également l’envoi de capsules de thé ultra-nutritif, de smoothies et de snacks vitaminés, si besoin est.

Depuis peu, le géant de l’agro-alimentaire, fabricant de chocolat au lait, de crèmes glacées et de nouilles instantanées, change de cap. Après avoir vendu son usine de bonbons aux Etats-Unis et racheté en mars dernier le fabricant canadien de compléments alimentaires Atrium Innovations, il investit dans le manger sain. « Les problèmes de santé liés à l’alimentation et à la nutrition sont devenus un problème majeur », justifie Kozo Takaoka, responsable des activités de la firme au Japon (1). Nestlé doit s’attaquer à ce problème à l’échelle mondiale et en faire [sa] mission pour le XXIe siècle. » Sage résolution. C’est de saison !

(1) Source : Agence Bloomberg, 29 août 2018

 

©Djangocollectif